Adrien Vinay

La bande dessinée, c'est tout !

Tokyo Ghost de Rick Remender et Sean Murphy

Illustration issue de Tokyo Ghost © 2015, Image Comics, 2016, Urban Comics, 2016, Rick Remender et Sean Murphy

Tokyo Ghost parait aux États-Unis depuis septembre 2015 chez Image Comics. En France, Urban Comics offre en mai dernier, une compilation des cinq premiers numéros, sous le titre 1- Eden Atomique. Il était temps ! Car les lecteurs francophones attendaient impatiemment le comics de science-fiction de Rick Remender et Sean Murphy ! Une version en noir et blanc est aussi proposée, toujours dans la collection Urban Indies de l’éditeur français. Sachant que la publication de Tokyo Ghost est toujours en cours aux États-Unis, la deuxième compilation se fait déjà languir…

Couverture de Tokyo Ghost © 2015, Image Comics, 2016, Urban Comics, 2016, Rick Remender et Sean Murphy Couverture de Tokyo Ghost N&B © 2015, Image Comics, 2016, Urban Comics, 2016, Rick Remender et Sean Murphy

⊗ Après plus de quinze ans de carrière, l’auteur complet Rick Remender, s’attaque au scénario de Tokyo Ghost. Il commence un peu avant l’an 2000, chez SLG Publishing, sur des comics comme Captain Dingleberry (1999) ou Black Heart Billy (2000), puis il enchaîne chez Image Comics avec des séries comme Sea of Red (2005-2006), Strange Girl (2005-2008) et Fear Agent (2005-2007). Il prolonge Fear Agent chez Dark Horse Comics (2007-2011), puis continue avec The End League (2008-2009) et Gigantic (2008-2010). Il passe ensuite du côté obscur en travaillant pour Marvel Comics sur des classiques tels que Punisher (2008-2011), X-Men (2008-2013), Venom (2011-2012), Uncanny X-Force (2011-2013), Secret Avengers (2013), Captain America (2012-2014) et Uncanny Avengers (2012-2014). Il ne lâche jamais vraiment Image Comics et travaille aujourd’hui sur Black Science (2013), Deadly Class (2014), Low (2014) et Tokyo Ghost (2015), la lecture de la semaine.
⊗ Sean Murphy est, lui aussi, un auteur complet. Il fait ses classes avec Star Wars (Dark Horse Comics, 2004) et Batman (DC Comics, 2005), puis sa carrière décole après son premier roman graphique, Off Road (Oni Press, 2005). Ensuite il dessine différents comics pour divers éditeurs, comme Shaun of the Dead (IDW Publishing, 2006), Hellblazer (Vertigo, 2008),  ou American Vampire (Vertigo, 2011). De 2012 à 2013, il imagine Punk Rock Jesus, un best-seller publié par Vertigo, chez qui il s’est installé durablement. Il travaille actuellement sur Joe the Barbarian (Vertigo, 2010), The Wake (Vertigo, 2013) et bien entendu, il dessine Tokyo Ghost !

Illustration issue de Tokyo Ghost © 2015, Image Comics, 2016, Urban Comics, 2016, Rick Remender et Sean Murphy

Illustration issue de Tokyo Ghost © 2015, Image Comics, 2016, Urban Comics, Rick Remender et Sean Murphy

Tout commence lorsque Deborah Jacobs rencontre Teddy Dennis. Ils sont alors deux enfants solitaires de Los Angeles, abandonnés par leurs parents, drogués à la technologie, aux médias, et à internet. À la fin du XXIe siècle, la réalité est devenue secondaire, le virtuel vendu par Flak Corporation obnubile la majeure partie de la population : tout ce qui compte est numérique.
Deborah et Teddy grandissent ensemble, ils refusent toute forme de technologie et deviennent amants. Malheureusement, un évènement pousse Teddy à s’engager pour Flak Corporation, en tant qu’agent de pacification. Il devient alors Led Dent, cyber-flic addict à la nanotechnologie et à l’entertainment. Dans l’espoir de le soustraire à ses dépendances, Deborah s’engage aussi, mais reste une “zero-tech”, elle devient alors l’agent Debbie Decay.
Au début du récit, Led et Debbie cherchent Davey Trauma, un terroriste qui serait à la solde du chef de guerre de la dernière ville du monde exempte de technologie : Tokyo. L’aventure les mènera donc dans les ruines de la capitale nippone, mais aussi dans les rues de l’archipel qu’est devenu L.A., au siège du conglomérat de la Flak Corporation, ainsi qu’aux limites de leur relation.

Case issue de Tokyo Ghost © 2015, Image Comics, 2016, Urban Comics, 2016, Rick Remender et Sean Murphy

Case issue de Tokyo Ghost © 2015, Image Comics, 2016, Urban Comics, 2016, Rick Remender et Sean Murphy

La publication mensuelle permet aux épisodes du récit d’acquérir un rythme certain. Même si la trame principale du scénario de Rick Remender est assez simple (pour l’instant), la relation entre les deux protagonistes et la critique sous-jacente de notre société sont assez travaillées pour garder en haleine jusqu’à la fin. Les références à Judge Dredd sont omniprésentes, elles sont d’ailleurs explicitées dans la préface par les auteurs eux-mêmes. Il ne faut pas mettre de côté d’autres hérédités vraiment visibles, comme celles de Tank Girl de Jamie Hewlett et Alan Martin, ou de Zero Theorem de Terry Gillian : que ce soit par rapport à l’intrigue ou à la mise en scène. Les dessins de Sean Murphy s’y prêtent aussi très bien, ils sont efficaces, fluides et dynamiques. Ses traits collent au récit de science-fiction avec un style clair-obscur marqué par Mike Mignola ou Alex Toth. Certains y trouvent même l’influence de l’Expressionnisme allemand… Le découpage est étrangement proche du manga ce qui lui confère d’une part, l’explosivité nécessaire au futur ultra-violent représenté, et d’autre part, toute la poésie dont les passages contemplatifs sont imprégnés.

Illustration issue de Tokyo Ghost © 2015, Image Comics, 2016, Urban Comics, 2016, Rick Remender et Sean Murphy

Illustration issue de Tokyo Ghost © 2015, Image Comics, 2016, Urban Comics, 2016, Rick Remender et Sean Murphy

Il y a énormément à attendre du comics de Rick Remender et Sean Murphy. Beaucoup de sujets contemporains y sont traités et les dessins sont plus qu’actuels, ce qui forme un tout très authentique. C’est une excellente lecture avant la fin des vacances (eh oui, ça approche…), en attendant la suite avec impatience ! Si vous voulez de l’héroïsme, des motos, des flingues, des machinations, de la baston, un peu de sexe et du Bushido, dans un récit de science-fiction qui va au-delà du simple manichéisme, Tokyo Ghost est pour vous.


Tokyo Ghost 1- Eden Atomique © 2016, Urban Comics, Image Comics, Rick Remender et Sean Murphy
Collection Urban Indies
Format comics (25,7×16,8) – 144/128 pages – Quadrichromie/Noir & Blanc
15€


Cinq articles de référence :

- La BD de la semaine : accro à  » Tokyo Ghost « , de Élodie Drouard pour francetvinfo.fr,
Tokyo Ghost #1, la review, de Sullivan Rouaud pour comicsblog.fr,
Tokyo Ghost Tome 1, la critique, d’Antoine Bigor pour 9emeart.fr,
Tokyo Ghost Tome 1, de Kévin pour themightyblog.fr,
– et Tokyo Ghost #1 Review, de Jeff Lake pour ign.com.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Categories

Tags

Aama album Andreas Andreas Martens Angoulême bande dessinée bandes dessinées Batman Batman : Année Un Batman: Year One Benoit Peeters cartoonist case comic books comics Cornélius DC Comics Delcourt Denis Bajram ehess exposition FIBD Frank Miller Franquin Frederik Peeters Gallimard Giraud Glénat Image Comics Jack Kirby Jijé Kana Kodansha L'Association Marvel Comics Morris Mœbius Otomo planche Prés en Bulles RM Guéra Roman Graphique site internet Spirou Tintin